CHARGEMENT FERMER

ENCYCLOPÉDIE POLAIRE

IMPACT DE L’HOMME

Réchauffement : les cycles naturels

Un climat que l’on pourrait croire stable…

Le climat de la Terre varie naturellement, mais tellement lentement, qu’à l’échelle humaine ses changements sont imperceptibles. En effet, les plus larges variations se mesurent en dizaines de millions d’années, au rythme de la dérive des continents ; d’autres, dues aux fluctuations de l’orbite terrestre, en dizaines de milliers d’années ; les plus courtes enfin, en siècles, voire en décennies.

Le climat des premiers âges de la Terre

Les premiers milliards d’années du climat terrestre sont mal connues. On pense que la Terre était plus chaude et le Soleil moins puissant que de nos jours. Ensuite, même si les climats du passé furent globalement plutôt chauds, il y eût au moins 4 périodes de grands froids entre 1,7 milliard et 600 millions d’années.

Quand en régions polaires poussaient des palmiers

Pendant l’ère Secondaire, au temps des dinosaures, il faisait jusqu’à 20°C aux pôles ! Il n’y avait alors aucune calotte glaciaire : la position des continents permettait une plus vaste circulation océanique et donc des échanges de chaleur plus importants qu’aujourd’hui. Il y a 65 millions d’années, le climat s’est refroidi et depuis 2 ou 3 millions d’années, glaciations et réchauffements alternent sur la Terre.

Comprendre le passé pour prévoir l’avenir

L’analyse des glaces polaires, l’étude des sédiments et des roches, la description des fossiles, l’observation de la croissance des coraux : voilà les outils qui permettent de décrypter la longue histoire du climat terrestre.
Comprendre comment de tels changements ont pu se produire est indispensable pour tenter d’imaginer l’évolution du climat à venir.