LOADING CLOSE

EXPÉDITION + GEORGIE DU SUD

Nom de l’expédition : GEORGIE DU SUD
Lieu : Océan Austral
Date : Août 1991 > Février 1992

Sur sa route, l’Antarctica va à la rencontre d’une nature sauvage, essentiellement peuplée d’animaux. Toute l’équipe a eu un véritable coup de foudre pour la Géorgie du Sud, une petite île hérissée de montagnes et de glaciers, dont les côtes sont déchiquetées par des fjords profonds. Mis à part les scientifiques anglais chargés d’étudier la géologie, la biologie, la météorologie et l’océanographie, l’île est le royaume des animaux. Les otaries, les éléphants de mer et les phoques y côtoient plus de 30 espèces d’oiseaux (manchots, albatros, pétrels…).

Le 6 août, Antarctica part de la péninsule de Valdés, en Argentine, pour observer les baleines. L’équipage met ensuite le cap vers l’archipel britannique des Falkland, où il rencontre des pêcheurs et des éleveurs de moutons. Après un passage par le détroit de Magellan, la Patagonie et le mythique cap Horn, il fait route vers la Géorgie du Sud, un paradis pour la faune de l’océan Austral, puis se dirige vers l’Antarctique. Antarctica croise les premiers icebergs et file vers les Orcades, inaccessibles à cause de la glace, puis vers les Shetland du Sud, avant d’atteindre l’Antarctique. L’expédition revient en Patagonie le 17 janvier, après six mois de navigation dans des mers particulièrement difficiles.

Livre : Antarctica, une aventure dans les mers australes – Ed. Gallimard