LOADING CLOSE

EXPÉDITION + GENERALI ARCTIC OBSERVER

Nom de l’expédition : GENERALI ARCTIC OBSERVER
Lieu : Océan Arctique
Date : Avril 2010

Après avoir atteint le pôle Nord en tirant seul son traîneau pendant 63 jours (1986), dérivé quatre mois sur la banquise à bord du Polar Observer (2002), Jean-Louis Etienne décide de se lancer dans la traversée solitaire de l’océan Arctique en ballon : Spitzberg, pôle Nord, Alaska, un parcours de 3500 Km. Par cette traversée audacieuse, il veut attirer l’attention du monde sur le chaos climatique à l’échelle planétaire qu’engendrerait la disparition de la banquise arctique.

Le 5 avril 2010 à 3 h du matin, le routeur Luc Trullemans donne le feu vert météo. JLE décolle du Spitzberg aux commande d’une rozière, un ballon mixte hélium/air chaud. Arrivant dans la proximité du pôle Nord, une tempête chassera le ballon vers la Sibérie où il atterrira après 5 jours d’un voyage éprouvant : le plus souvent sans visibilité, panne électrique, vol à 200 m de la banquise, risque d’échouage, insomnie, incendie sur un brûleur, oedème cérébral à 5000 m d’altitude pour rejoindre la Sibérie !

Même si le vent l’a écarté de la route qu’il s’était fixé, il a réussit la première traversée de l’océan Arctique en ballon.

Livre : La traversée du Pôle Nord en ballon – Ed. Chêne
Film : La traversée du Pôle Nord en ballon – film de Thierry Garnier